Sélectionner une page

Douleur au sacrum

Terme générique, la douleur au sacrum traduit les symptômes douloureux propres au sacrum et s’étendant à toute la région sacrée. Situé dans la partie basse du tronc, la région sacrée prolonge le rachis lombaire jusqu’au périnée. Au niveau du bassin, le sacrum entouré des os iliaques (ou coxaux) forme la ceinture pelvienne. Le sacrum présente des fonctions articulaires essentielles en formant la liaison entre rachis et coccyx. Son rôle est le soutient ainsi que la flexion antérieure et postérieure de la colonne vertébrale.

Comprendre la douleur : anatomie du sacrum

Du côté droit et du côté gauche, le sacrum est relié par l’articulation sacro-iliaque à l’os iliaque (ilion). Jointe aux os de la hanche et de la cuisse, la formation articulaire est indispensable pour la marche, ainsi que pour les positions assise et debout.

Lorsque l’on s’intéresse à la complexité de la région du sacrum, on mesure l’étendue du potentiel douloureux. En effet, le sacrum occupe un rôle central dans le système musculo squelettique. L’os est la porte de sortie de nombreuses racines nerveuses depuis la moelle épinière. 5 paires de nerfs sacrés en jaillissent : le nerf S1, le nerf S2, le nerf S3, le nerf S4 et le nerf S5. Ces nerfs spinaux innervent le plexus lombaire ainsi que le plexus sacré (formant ensemble le plexus lumbosacral). Leur rôle est à la fois sensitif et moteur (par impulsions de mouvement aux muscles des extrémités).

Parmi les nerfs principaux issus de cette partie basse du dos, on observe :

  • Le nerf fessier supérieur qui permet les impulsions de mouvement dans la région ischiaque (hanche) et de la fesse,
  • Le nerf inférieur de la hanche qui permet les impulsions de mouvement dans la région de la hanche et de la cuisse,
  • Le nerf cutané postérieur de la cuisse responsable des impulsions de mouvement à l’arrière de la cuisse et dans le genou,
  • Issu des racines s2, s3, s4, le nerf pudendal (ou nerf honteux dans l’ancienne nomenclature) contrôle les mouvements se produisant dans la région pelvienne et la région génitale. De même, le pudendal actionne les muscles des voies urinaires tels que le sphincter de la vessie et prévient l’incontinence. Ce nerf sacral est également responsable des sensations de toute la région,
  • Appartenant au plexus coccygien, les nerfs de la croupe anale contrôlent les muscles périnéaux et le sphincter de la région anale,
  • Le nerf sciatique, responsable des mouvements de la cuisse, qui se sépare en deux branches principales : le nerf fibulaire (genou) et le nerf tibial.

Les causes de la douleur au sacrum

Ainsi un stimulus dans la région sacrale peut provenir de l’une ou l’autre de ces zones nerveuses. La douleur au sacrum peut également trouver son origine au niveau de la colonne lombaire.

Les principales causes de douleurs au sacrum issues de la colonne inférieure

Le canal rachidien bas (colonne lombaire) peut directement créer des symptômes douloureux au niveau du sacrum. Il s’agit dans la plupart de ces cas de :

  • la lombalgie dont la douleur issue de la colonne lombaire se propage jusqu’au sacrum,
  • la sciatalgie (communément appelée sciatique), névralgie qui trouve son origine dans la colonne lombaire et irradie vers l’un des membres inférieurs,
  • la lombosciatalgie (ou lombosciatique) dont les symptômes combinent les symptômes de la lombalgie et ceux de la sciatalgie.

Comme vu précédemment, la zone sacrale est constituée de nombreuses connexions articulées entre les os pelviens et les vertèbres. Ces os sont entourés par une organisation de ligaments et de muscles afin de garantir la stabilité nécessaire au maintien du centre de gravité et de la position à la verticale. Cette organisation os-ligaments-muscles est également essentielle pour permettre le moindre changement de position (assise, debout, couchée).
Et c’est précisément pour ces sollicitations que la région du sacrum peut être fragilisée. Ainsi, les troubles sacrés peuvent résulter de causes dégénératives, structurelles et/ou fonctionnelles.

Les mauvaises postures au quotidien : usure dégénérative

La sédentarité et le travail au bureau

L’usure dégénérative de la région du sacrum est l’une des causes de douleur principale. Les personnes qui exercent des professions de bureau encourent un risque accru de développer des douleurs sacrées. Le manque de mouvement, la position courbée et la sédentarité en sont les principaux facteurs.
De plus, ce manque d’activité physique au travail est rarement compensé par des activités sportives. En effet, la plupart d’entre-nous prolongent cette position assise en s’installant, à la maison, devant l’ordinateur ou la télévision.

Manutention : les métiers physiques à risque

A contrario, une sur-sollicitation accélère, prématurément, l’usure de la zone du sacrum. C’est le cas tout particulièrement des artisans, des ouvriers du BTP, des magasiniers et manutentionnaires, le port régulier de charges lourdes étant l’un des risques majeurs.

La surcharge pondérale

En outre, les personnes en surpoids sont davantage sujettes à l’altération du sacrum. Ceci est la conséquence de l’effort accru servant à supporter une charge (tronc, hanches) trop importante.

L’âge

Même si l’âge reste un facteur majeur, la douleur au sacrum touche un public de plus en plus jeune. Les enfants et les adolescents ne sont pas épargnés et se plaignent de plus en plus tôt de maux de dos.
On retrouve des explications à ce phénomène : l’allongement de la durée de travail en classe au détriment des activités physiques. De plus, la jeune génération a tendance à passer des heures sur écrans (jeux vidéo par exemple) alors que leurs aînés se dépensaient durant les loisirs.

Conséquences douloureuses sur la région du sacrum

Quel que soit le mécanisme d’usure mis en cause dans la partie basse du dos, adopter de mauvaises postures sur la durée ou le port fréquent de charges lourdes conduisent à des tensions musculaires, une irritation nerveuse et de l’inflammation.

A long terme, ce processus de dégénérescence peut endommager les tissus musculaires et nerveux, mais également la structure ligamentaire, la structure osseuse et les disques intervertébraux.

Il est à noter que la douleur au sacrum et dans la zone lombaire se manifeste déjà avant la dégénérescence, soit au stade de l’irritation des tissus. Il s’agit du signe avant-coureur que peu de personnes prennent en considération, et en particulier lorsque ces épisodes sont de courte durée. Lorsque la douleur s’installe, le processus de dégénérescence est entamé.

Sacrum douloureux suite à des troubles rachidiens

L’âge avançant, l’usure du rachis s’installe. La quarantaine marque une étape, mais de mauvaises habitudes tendent à fragiliser la zone sacrale prématurément.
La sacralgie (douleur sacrum) peut être déclenchée par :
• la formation d’une hernie discale entre deux vertèbres lombaires. En sortant de l’alignement naturel de la colonne, le disque forme alors une saillie qui vient irriter les tissus avoisinants. Il se déclenche une névralgie lorsque l’une des racines nerveuses est touchée.
• La spondylose qui se traduit par la formation de tissu osseux dans les zones particulièrement sollicitées. La pathologie peut survenir à chaque niveau de la colonne vertébrale, avec une prédisposition pour les parties lombaires et cervicales.

En règle générale, on n’observe pas de cause isolée dans l’inflammation des éléments du rachis (vertèbres, articulations, comme disques). Selon les médecins, plusieurs facteurs entreraient en jeu. Ceci est le cas de la spondylarthrite ankylosante par exemple dont les patients présentent souvent des prédispositions génétiques, des troubles du système immunitaire, ou encore une surcharge mentale et/ou physique.
D’autres maladies du rachis vertébral sont intimement associées à des douleurs du sacrum. Les plus répandues sont :

  • la cyphose et l’hypercyphose,
  • la lordose lombaire : exagération de la cambrure,
  • ou encore, la scoliose

Traumatisme et douleur sacrée

La douleur au sacrum peut résulter, à l’origine, d’un traumatisme, tel qu’une chute sur les fessiers, ou d’un accident.
Avec le temps, les processus rhumatismaux et inflammatoires fragilisent la zone, plus sujette alors à ce type de blessures. On parle par exemple de blocage de l’articulation sacro-iliaque qui entraîne un basculement dans la zone articulaire entre ilium et sacrum. Une douleur intense en résulte, parfois accompagnée d’une immobilité.
La douleur s’intensifie en position assise jambes croisés ou lorsque le patient se penche vers l’avant. Au lever ou après une longue période d’assise, on peut entendre l’articulation craquer.

Les causes viscérales de la douleur – sacrum

Interagissant avec les os pelviens, le sacrum soutien et protège les organes de la partie basse. Cette promiscuité anatomique peut entraîner des douleurs sacrées même si le sacrum ne présente pas d’usure et que l’appareil locomoteur est sain. Les éléments incriminés sont alors les organes.
Les symptômes douloureux d’une pathologie non-locomotrice dans la région sacrée sont :

  • Indépendants des mouvements : l’intensité ne varie pas, ou peu, malgré les changements de position,
  • La douleur se manifeste généralement de façon permanente,
  • La douleur s’accompagne de symptômes tels que des douleurs abdominales, avec ou non des sensations de brûlure au moment d’uriner.

En raison des nombreuses pathologies dont les répercussions symptomatiques affectent le sacrum, il est essentiel d’établir un diagnostic auprès de votre médecin afin d’écarter toute maladie grave.

Les symptômes autres que douloureux

Comme vu plus haut, en raison du centre névralgique qu’il représente, le sacrum doit faire l’objet de toutes les attentions.

Dans la cas de troubles musculo squelettiques, la sciatique est la conséquence la plus répandue (sciatalgie). Le nerf sciatique étant le plus gros nerf du corps humain, la névralgie doit être prise en charge au plus tôt pour raccourcir les délais de guérison (une sciatique installée pouvant durer plus d’une année).

Selon la cause, la douleur sacrum s’accompagne de symptômes douloureux aux manifestations diverses et variées. La douleur peut :

  • irradier dans la fesse et/ou la cuisse, accompagnée de paresthésies (fourmillements, sensations de brûlure, picotements),
  • rayonner dans le dos,
  • s’intensifier selon la position,
  • être sourde ou vive,
  • causer d’importantes perte de mouvements,
  • s’accompagner de rougeurs ou d’ecchymoses,
  • se manifester simultanément à des problèmes d’incontinence ou pour uriner…

Le diagnostic de la douleur au sacrum

Pour établir le diagnostic de la douleur au sacrum, le médecin procède à un questionnaire puis à un diagnostic clinique. L’entretien qui précède l’examen clique s’oriente autour des habitudes du patient, des symptômes connexes au mal, des maladies connues ainsi que du niveau de stress.

Le diagnostic clinique consiste en des tests de mouvement, pouvant inclure la région pelvienne et lombaire, mais également mesurer l’amplitude de mouvement du reste de la colonne vertébrale et des membres inférieurs.
Afin d’évaluer les causes de la douleur et d’écarter toute maladie grave, des imageries (radios, scanner, IRM ou échographie) sont prescrites dans le but d’affiner le diagnostic.

En règle générale, le médecin procède par suspicion, et donc par diagnostic d’exclusion. Parfois, celui-ci est complété d’analyses sanguines et d’analyses urinaires.

Le traitement de la douleur au sacrum

En cas de maladie sous-jacente, un traitement médical est prescrit. Dans certains cas, notamment dans le cas d’une hernie discale protrusive la chirurgie peut être envisagée. En cas de paralysie et/ou d’impossibilité d’uriner, l’opération doit être prise en urgence.

Traitement naturel de la douleur sacrum

Sous réserve que vous vous soyez assuré auprès du corps médical que votre mal au sacrum ne résulte pas d’une maladie sous-jacente, soulager la douleur sacro-iliaque se fait en réduisant la tension sur le sacrum au quotidien.

Il est donc primordial de limiter les position assises le dos courbé et de renforcer les muscles pelviens par le sport. Il est à noter que le stress contribue à la contracture musculaire, notamment dans le bas du dos.
Il se peut qu’un corset soit prescrit pour corriger la posture notamment chez les personnes souffrant de malformations congénitales de la colonne vertébrale ou d’une maladie dégénérescente avancée.

Dans ce contexte, le Duvamat contribue à apaiser la douleur du sacrum à plusieurs niveaux.

Comment soulager la douleur au sacrum avec le Duvamat?

Stimulation de vos propres ressources

Doté de milliers de petites pointes à l’acupression parfaitement homogène, le Duvamat active la circulation sanguine et lymphatique. Ce nouvel afflux sanguin présente deux bénéfices notoires :

  • Aide à désengorger les tissus musculaires des toxines emmagasinées en se contractant. Résultats : chaque muscle du dos se décontracte harmonieusement de part et d’autre de la colonne vertébrale (et à fortiori au niveau de la partie basse du dos).
  • De plus, un meilleur apport en eau, nutriments essentiels et oxygène est apporté aux disques intervertébraux (petit amortisseur gélatineux présent entre chaque vertèbre), avec pour effets, le fait d’en préserver autant que possible la santé.

Propriétés antidouleurs – relaxation profonde

En réponse aux stimuli créés par les milliers de petites pointes du Duvamat, le système nerveux incite immédiatement l’hypothalamus à sécréter les endorphines et l’ocytocine (vos hormones du bien-être et analgésiques naturels). Résultat : les douleurs sont apaisées au bout de quelques minutes de séance.

Les séances de 15 à 20 minutes permettent l’obtention d’un soulagement significatif. Ces séances courtes sont idéales le matin pour vous permettre de bien démarrer la journée. Le soir, les séances de plus de 30 minutes (réalisées dans votre lit ou canapé) déclenchent un tel pic d’endorphines dont les propriétés deviennent alors soporifiques. Ces séances sont donc idéales en soirée pour vous plonger dans un sommeil réparateur, libéré de toute douleur, le dos entièrement décontracté.

Pour aller plus loin

Selon l’origine de la douleur au sacrum, découvrez comment le Duvamat vous apporte le maximum de bienfaits :

Astuce : Pour une efficacité optimale, il est recommandé de glisser une petite serviette roulée sous le tapis au niveau des vertèbres lombaires pour un contact maximal, ou de surélever légèrement les jambes de façon à ce que le dos soit en aplat sur la tapis.

Le coussin de forme cylindrique est très utile également pour un usage nomade. Il se cale aisément dans le creux du dos lorsque vous êtes amené à adopter une position assise (au bureau devant un ordinateur ou dans votre canapé).

Quel est l’impact du Duvamat sur l’amélioration de la douleur au sacrum?

Effets positifs Amélioration ressentie grâce au Duvamat
Diminution des douleurs musculaires 
Relâchement des tensions nerveuses 
Amélioration du sommeil 
Relaxation générale 

Commandez votre Duvamat dès maintenant pour soulager vos douleurs au sacrum!

Votre kit Duvamat comprend :

  • le tapis Duvamat garni de fibres naturelles de coco et ses 6.930 points d'acupression
  • le coussin ergonomique Duvamat et ses 1.782 points d'acupression
  • le sac de transport Duvamat

L'ensemble tapis et coussin vous offre une surface de 89 cm de long sur 42 cm de large.

Prix : 99 € (au lieu de 139 €, promotion exceptionnelle en cours!)

En l'utilisant chaque jour pendant 5 ans, le coût d'une séance sur votre Duvamat n'est donc que de 5 centimes d'euros!

Produit disponible en stock, livraison en 48h sur la France et la Belgique et seulement quelques jours pour tous les autres pays dans le reste du monde

Commandez votre Duvamat


11 personnes consultent actuellement cette page pendant que des milliers profitent des bienfaits de leur tapis!

Et bien entendu, vous bénéficiez de toutes nos garanties!

satisfait-rembourse
paiement-securise
Notre engagement pour votre satisfaction

A ce jour, 98% des clients ayant acheté leur Duvamat en sont pleinement satisfaits. En achetant votre Duvamat, vous avez donc 98 chances sur 100 d'en être satisfait! Et si vous n'étiez pas satisfait? Aucun problème, vous avez 30 jours pour nous le renvoyer afin d'être remboursé. Il n'y a donc aucun risque à l'essayer. C'est notre engagement pour votre satisfaction.

Duvamat est recommandé par
Les avis sur Duvamat : nos clients témoignent
Avis de Marylène

bonjour, je fais 20 minutes par jour et je dois dire que mon mal de dos a fortement diminué. J'en suis très contente.

Avis d'Elisa

Je n'y croyais pas trop lorsque j'ai déplié mon tapis Duvamat mais quelle surprise au bout de deux jours ! Un soulagement total et des nuits souvent réparatrices !

Avis de Bernadette

Bonjour, je l'ai depuis 15 jours... C'est génial, je l'utilise tout les jours... Dos, jambes, nuque !!! Me fais un bien fou, essayez le vous ne le regretterez pas

Avis de Nathalie

Je l'ai depuis 4 jours et c'est que du bonheur, cela fait un bien fou! Je me suis tellement détendue que le 1er jour je me suis endormie.

Moi qui dormait mal j'ai un sommeil de meilleure qualité, je fais mes séances le soir au calme. L'essayer c'est l'adopter

Avis de Lucette

J'en ai un ça soulage vraiment!!!!

Avis de Florence

Très efficace, c'est génial, je ne peux plus m'en passer

Avis d'Yvette

Génial je m'en sers tous les jours

Avis de Lizette

Super contente de mon tapis pour mes douleurs de dos

Avis d'Anne-Sophie

Je suis fibromyalgique aussi et g testé mon tapis que g reçu ce matin. Résultat : 20 min de détente et de relâchement musculaire... Vivement ce soir... Ce tapis est une bénédiction pour moi qui ne sais plus comment soulager mes douleurs, comment trouver le sommeil et me détendre. Je ne vais plus pouvoir m''en passer. Je le recommande vivement

Vos avantages exclusifs

Le Duvamat est une méthode entièrement naturelle. Contrairement aux traitements médicamenteux, le Duvamat n'entraîne pas d'accoutumance ou d'effets secondaires. Vous pouvez l'utiliser chaque jour sur le long terme.

Duvamat est une entreprise française qui paye ses taxes et impôts en France. Parce que vous êtes unique, notre service client se tient à votre disposition tous les jours du lundi au dimanche, de 9h00 à 21h00 pour vous apporter un conseil adapté.

Nous sommes à votre écoute au 01.79.72.33.35 (+33.1.79.72.33.35 depuis l'étranger).

L'essayer, c'est l'adopter! Mais pour l'adopter, il faut l'essayer! Comme nous sommes convaincus que notre méthode naturelle va vous soulager, nous vous proposons de l'essayer en toute tranquillité pendant 30 jours. Et si jamais vous n'étiez pas pleinement satisfait, vous pourrez nous le retourner pour être remboursé.

Notre site est entièrement sécurisé. Nous nous appuyons sur les opérateurs bancaires les plus fiables du marché pour sécuriser votre transaction. Vos coordonnées bancaires sont transmises directement à notre banque via une connexion cryptée. Nous n'avons jamais connaissance de votre numéro de carte bleue. La transaction s'effectue entre notre banque et la vôtre.

Découvrez le Duvamat en vidéo
Des résultats concrets sur l'amélioration de votre bien-être

Voici les résultats d'une très sérieuse étude américaine menée par Tanya Zilberter et Jim Roman auprès de 126 patients sur les bienfaits de l'acupression après quelques semaines d'utilisation quotidienne :

%

Réduction de la douleur

%

Amélioration de la détente

%

Meilleur sommeil

%

Gain de vitalité

Pin It on Pinterest

Partagez cette page