Sélectionner une page

Comment concilier le travail avec la fibromyalgie?

Si vous souffrez d’une fibromyalgie, vous savez combien certains jours, les douleurs sont si intenses qu’il est difficile d’aller travailler. En effet, la maladie a un retentissement très lourd sur la vie des patients atteints de fibromyalgie.

Des symptômes très lourds au quotidien

Les symptômes de la fibromyalgie sont particulièrement pénibles. Entre les douleurs chroniques, la déprime et l’épuisement, il est difficile de concilier une vie professionnelle active avec la fibromyalgie. Les douleurs musculaires peuvent être très invalidantes au quotidien. Difficile aussi de travailler avec une migraine ou des céphalées.

Les personnes atteintes de fibromyalgie vont souvent subir un sommeil non réparateur. Lorsqu’ells se lèvent le matin, au lieu d’être reposées, elles sont déjà fatiguées en raison de la mauvaise qualité du sommeil. Durant toute la journée si elles travaillent à temps complet, elles vont lutter contre la fatigue chronique. Ces symptômes ont été petit à petit identifiés tout au long de l’histoire de la fibromyalgie.

Une délicate reconnaissance

Bien que la fibromyalgie soit reconnue comme une maladie à part entière par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) depuis des années, l’entourage personnel et professionnel du patient a souvent du mal à comprendre ce que vit la personne touchée par cette maladie. Ceci peut être à l’origine de tensions qui enferment le patient dans un cercle négatif particulièrement dévastateur. A cet effet, il est essentiel pour les patients d’obtenir un diagnostic de leur fibromyalgie. Faire reconnaître l’existence de la pathologie est la première étape vers une meilleure prise en charge aussi bien au niveau médical que dans l’adaptation de leur vie professionnelle. Le traitement de la fibromyalgie est important pour améliorer la qualité de vie du patient.
fibromyalgie

Adapter le poste de travail aux contraintes du patient

L’état de santé du patient fibromyalgique fluctue dans le temps. Certains jours, il se sent mieux que d’autres. Il est important de prendre en compte la fluctuation des capacités du patient dans l’organisation et l’aménagement du temps de travail. Si un travail à temps complet n’est pas envisageable, il faudra opter pour un travail à temps partiel. Il faut éviter le surmenage qui pourrait engendrer un burn out.

Dans les périodes de grande souffrance, le patient sera en arrêt maladie. Lors de la reprise du travail, une visite médicale pourra être utile pour évaluer ses capacités et discuter des adaptations nécessaires pour mieux vivre son retour dans l’entreprise.

La médecine du travail a un rôle essentiel à jouer dans la relation entre l’employé souffrant de fibromyalgie et son employeur. Il doit expliquer à l’employeur toute l’étendue de l’impact de cette maladie et étudier avec lui la meilleure façon d’adapter le poste aux contraintes de son employé.

Le maintien dans l’emploi est important pour la personne touchée par la fibromyalgie. En effet, cela lui permet de conserver une activité physique au quotidien en plus de maintenir un certain environnement social. C’est également très utile pour le moral, la fibromyalgie s’accompagnant souvent d’un état dépressif.

Certains patients souffrent d’intolérances alimentaires avec le côlon irritable. Ils doivent donc prendre des repas adaptés.

Enfin, il faut gérer l’hypersensibilité émotionnelle qui doit être prise en compte par les collègues comme par l’encadrement du patient. La fibromyalgie est une maladie handicapante dont l’impact est fluctuant. Ceci peut être déconcertant pour l’entourage du patient. C’est pourquoi il est essentiel de prendre en compte cette dimension.

Comment travailler avec une fibromyalgie?

Chaque cas est unique. En fonction du degré de sévérité de la maladie, certains emplois sont impossibles à accomplir dans le cadre d’une fibromyalgie (aussi connue sous le nom de fibromalgie). Les douleurs articulaires entraînent une incapacité à effectuer certaines tâches comme par exemple le port de charges lourdes. Un reclassement est donc parfois nécessaire. Toutefois, de nombreuses personnes souffrant de la fibro parviennent à conserver des activités quotidiennes et une vie professionnelle malgré la maladie. Il faut organiser les journées en fonction des capacités physiques de la personne en ménageant des temps de pause.

Pour soulager les douleurs liées à la fibromyalgie et passer une meilleure journée au travail, il est conseillé de faire une séance de 15 à 25 minutes sur le Duvamat le matin. Puis le soir, avant de dormir, pour avoir le sommeil moins perturbé et pouvoir se reposer, vous pourrez faire une séance de 30 minutes.

Pin It on Pinterest

Partagez cette page