Sélectionner une page

Quelle est la durée d’une cruralgie?

Bien que ressentie principalement dans la fesse, la cuisse, voire la jambe, la cruralgie est une névralgie issue de la colonne lombaire. La névralgie du nerf crural s’avère aussi invalidante que douloureuse.

Celle-ci apparaît lorsque l’une des racines du nerf crural se retrouve comprimée dès sa sortie de la moelle épinière. Le mal se projette sur la face extérieure de la fesse, prolonge la hanche, traverse la cuisse puis descend le long de la jambe droite ou de la jambe gauche en passant par la face interne du mollet. De plus la sensation douloureuse, s’accompagne généralement de paresthésies (fourmillements, picotements, voir sensations de brûlures). Lorsque l’on souffre simultanément de douleurs lombaires, on parle alors d’une lombocruralgie.

Si vous souffrez de cruralgie, la question qui vous vient le plus souvent à l’esprit est : « combien de temps ma cruralgie va-t-elle durer ? ».
La névralgie du nerf crural (anciennement appelé nerf fémoral) est un phénomène défini comme « épisodique ». Une fois qu’une crise de cruralgie survient, vous pouvez être certain que celle-ci reviendra de temps à autres. Et ce, d’autant plus si vous souffrez de troubles lombaires chroniques.

Un repos complet étalé sur plusieurs jours est nécessaire pour ne pas solliciter les muscles lombaires (musculature du bas du dos). 2 à 5 jours marquent la durée de récupération. Ce délai est nécessaire pour observer un relâchement des muscles et une diminution de l’inflammation.

Bien que cette phase de repos forcé soit inéluctable, il est fortement indiqué de conserver une activité physique modérée, telle qu’un peu de marche à pieds. Ces exercices légers évitent le raidissement musculaire.

Tout comme la sciatique, la radiculalgie du nerf crural est issue de la région de la colonne lombaire (lorsqu’elle n’est pas issue d’un trouble sur le trajet du nerf). La durée moyenne d’une cruralgie varie en fonction d’un certain nombre de facteurs. Ces critères se basent sur :

  • l’origine de la douleur (discale de type hernie discale, arthrosique, sténose du canal lombaire, ou encore, musculaire),
  • l’âge du patient,
  • la fréquence des crises,
  • présence ou non d’une scoliose,
  • ainsi que le degré d’atteinte.

Le nerf récupère en une période s’estimant en jours, ou en semaines ! Cette période correspond au temps de décompression du nerf crural, au niveau de sa racine et/ou de son trajet. Bien qu’il s’agisse de deux névralgies différentes, la durée d’une cruralgie peut être comparée à la durée de la sciatique.

Cruralgie et arrêt de travail

durée d'une cruralgie
La cruralgie entraîne dans de nombreux cas un arrêt de travail. Toute position, hors position allongée, se révèle être pénible. Il est à noter que les travaux de manutention, tout comme la position assise à un bureau, peuvent être intenables. Le premier cas sollicite trop les muscles du dos et le rachis lombaire, tandis que dans l’autre cas, c’est la position assise qui peut être insupportable.

La première phase à observer, pour guérir de la cruralgie, est donc le repos. En début de crise, seul le fait d’être allongé atténue la sensation de décharges électriques qui irradie du bas du dos vers l’un des membres inférieurs.

Ensuite, vient la phase aiguë lorsque la douleur semble s’être atténuée. Cette phase marque l’occasion d’effectuer de légers exercices. Ces exercices, aussi modérés soient-ils, évitent la perte de masse musculaire et le phénomène de raidissement. Car une fois les raidissements musculaires et articulaires installés, les perspectives du retour à la normale s’éloignent.

Enfin, selon l’activité professionnelle que vous exercez, une adaptation ou un changement de poste peut être conseillé par la médecine du travail. Certaines professions sont contre-indiquées dans le but de prévenir les récidives de crises de cruralgie.

Soulager la cruralgie et récupérer plus rapidement avec le Duvamat

En complément de votre traitement médical, le Duvamat est parfaitement indiqué pour :

  • soulager les douleurs engendrées par la cruralgie,
  • accélérer le processus de guérison,
  • limiter les récidives.

En effet, les milliers de petites pyramides d’acupression ont pour action de stimuler la circulation sanguine. Cette stimulation a pour effet de relâcher les contractures musculaires et nerveuses. L’action, aussi naturelle qu’efficace, peut aisément s’apparenter à la combinaison de myorelaxants et d’anti inflammatoires non stéroïdiens.

En plus de détendre en profondeur chaque tension, le Duvamat incite l’hypothalamus à libérer les endorphines et l’ocytocine, vos puissants analgésiques naturels. Le soulagement de la douleur s’obtient au bout de quelques minutes de séance.

Dans le cas d’une névralgie tronquée (qui ne se manifeste que dans une partie de la cuisse ou du mollet), assurez-vous auprès de votre médecin que la douleur ne soit pas la résultante d’une phlébite ou d’une para-phlébite. Dans ce cas, une prise en urgence est essentielle.

Quel est l’impact du Duvamat sur l’amélioration des différents symptômes de la cruralgie?

Effets positifs Amélioration ressentie grâce au Duvamat
Apaisement de la douleur 
Réduction de la durée de la crise 
Relâchement des tensions nerveuses 
Amélioration du sommeil 
Relaxation générale 

Pin It on Pinterest

Partagez cette page